N2: Création d'une organisation de défense de la presse

Aller en bas

N2: Création d'une organisation de défense de la presse

Message  Admin le Ven 6 Nov - 17:05

Tour 347- Année 2739
Liberté d'expression- Presse- International

En ce mois de janvier a été crée l'organisation TULIP: Territoires Unis pour la Liberté et l'Indépendance de la Presse. Cette initiative était connue en République Moutonienne depuis quelques années. Ce projet, essentiellement local à la base, tente aujourd'hui dès son lancement de se constituer en mouvement international. Pourquoi ce projet a-t-il été lancé ? Dans quelles conditions s'est il doté de la volonté de courir au dela de la République ? Ayant été partie prenante de sa constitution, "Le Monde Connu" va essayer de vous dire plus.

De la necessité d'une presse solidaire

La fragilité de la presse en tant que quatrième pouvoir, et surtout en tant que contre-pouvoir est flagrante. Si en terre Moutonienne, la loi est conforme au but du TULIP, les intérêts locaux et l'auto-censure peuvent malgré tout empecher la réelle application de la loi. Certains exemples le montre, le canton de Mareonna a été sous la coupe d'une mafia locale. Il était alors impossible de parler des pots de vins entre pecheurs et policiers dans la région. Il aura fallu la mort d'un journaliste pour que les choses bougent. L'autre raison est la dissolution du "Mouton Dégarni", ce journal millénaire a été dissolu il y a peu, ses structures s'étaient sclérosées. Une presse nationale qui se solidarise permet de faire pressions sur les notables locaux et sur les fortes personnalités des gouvernements qui appliquent le "faites ce que je dit, pas ce que je fais".

Du national à l'international

La volonté d'internationaliser le mouvement est venu d'un ancien journaliste du feu Mouton Dégarni, "Pourquoi reserver cet idéal à l'echelle d'une nation alors que chacun dans le monde pourrait y pretendre ? " A cela il lui a été répondu :"La formulation de mon collègue est maladroite, son discour impliquerait que les Etats qui adheraient seraient les seuls exemplaires, or je n'y crois pas, beaucoup de pays appliquent déjà nos principes. Cette organisation serait alors un moyen de soutien. Sur le principe je suis pour l'internationalisation mais il faudra reformuler pour ne pas être pris pour des donneurs de lecons" dit alors Plumus rédacteur de la gazette de Urbanova. Après plusieurs discussions, le caractère international fut adopté."il s'agira de regrouper les partisans de la liberté de la presse, pour propager cette idée, il s'agira aussi de recenser les journaux du monde entier afin de faire régulièrement un rapport sur l'Etat de la presse pour pouvoir maintenir les droits ou ils existent. et pour cela les etats et les journaux devront s'aider, car la loi émane de l'etat."

Les premières actions

Les premières action ont été indiquées dans un communiqué de presse, commencer l'etat des lieux de presse mondiale, et faire connaitre la TULIP. Logiquement, la République Moutonienne a adhéré, "Chaque etat qui choisira de faire parti des TULIP pourra arborer la petite Tulipe sur son blason, montrant ainsi sa solidarité. Si des pays ne veulent pas y adhérer mais qu'ils partagent nos idées malgré tout, ils pourront être des observateurs, nosu leur ouvriront nos portes. Nous voulons de la transparence."

Blason de l'organisation

Admin
Admin

Messages : 18
Date d'inscription : 19/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeconnu.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum